La Bretagne aura son laboratoire dédié à l’impression 3D alimentaire!

Classé dans : Imprimerie en 3D | 0

On le savait, la Bretagne fait partie des régions à la pointe sur le secteur de l’impression 3D en France. Disposant de plusieurs entreprises spécialisées dans le secteur et des programmes universitaires dédiés, elle pourra désormais compter sur un laboratoire dédié à l’impression 3D alimentaire.

Le Centre Culinaire Contemporain, en collaboration avec l’École Européenne Supérieure des Arts de Bretagne (EESAB) et le pôle BDI (Bretagne Développement Innovation) officialisait ainsi  un programme dédié à l’exploration des opportunités offertes par l’impression 3D en cuisine à l’occasion du CFIA 2016 (Carrefour des Fournisseurs de l’Industrie Agro-alimentaire) qui se déroulait à Rennes du 8 au 10 mars derniers.

À l'occasion du dernier salon 3D Printshow London, un chef étoilé venait démontrer le potentiel de l'impression 3D en cuisine

À l’occasion du dernier salon 3D Printshow London, un chef étoilé venait démontrer le potentiel de l’impression 3D en cuisine

« Avec le soutien de son Président, Christian Guyader, convaincu de l’opportunité d’explorer les possibilités de l’impression 3D, le Centre Culinaire profite de ce grand rendez-vous qu’est le CFIA pour officialiser le lancement d’un programme de recherche collaboratif tourné vers les technologies numériques » peut-on lire sur le site du Centre Culinaire.

Le laboratoire combinera également d’autres technologies comme la chimie des aliments, la réalité augmentée ou l’Internet des Objets pour imaginer la cuisine de demain. La première réunion d’information sur le laboratoire aura lieu le 22 avril prochain au Centre Culinaire Contemporain.

Le laboratoire culinaire de 3D Systems aux États-Unis

Le laboratoire culinaire de 3D Systems aux États-Unis

De nombreuses applications culinaires ont vu le jour ces dernières années à commencer par 3D Systems et sa gamme d’imprimantes 3D alimentaires ChefJet et CocoJet, permettant d’imprimer des créations complexes en sucre ou en chocolat. La marque américaine allait même encore plus loin en ouvrant le 3DS Culinary Lab en novembre dernier, un laboratoire dédié à la démocratisation de l’impression 3D en cuisine.

Alors qu’un chef étoilé démontrait le potentiel des imprimantes 3D alimentaires au dernier salon 3D Printshow de Londres, des modèles grand public sont également apparus sur le marché, comme la Foodini, la Candy ou bien la Bocusini, capables de déposer des pâtes alimentaires à base de chocolat, de sirop ou de légumes.

Quel avenir pour l’impression 3D en cuisine ? Partagez votre opinion en commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.